Compte-rendu du RDV de présentation du BP 2023

aux organisations syndicales

02 janvier 2023

Étaient prĂ©sents : Mme la Directrice GĂ©nĂ©rale des Services, Mme la Directrice des Ressources Humaines, les 3 OS reprĂ©sentatives

CE RDV INSTITUÉ PAR LA CHARTE DU DIALOGUE SOCIAL AVAIT ÉTÉ « OUBLIÉ » PAR LA COLLECTIVITÉ. FO S’EST CHARGÉ D’EN FAIRE LE RAPPEL À LA COLLECTIVITÉ.

La prĂ©sentation portait sur l’ensemble des orientation budgĂ©taires de la collectivitĂ©, nous avoir choisi de nous concentrer sur les points concernant directement les agents.

1. DE MANIÈRE GLOBALE :

  • il n’est pas prĂ©vu de suppression/crĂ©ation de poste (sur le volume),
  • Les crĂ©ations, se feront donc par les fameuses rĂ©affectations de lignes budgĂ©taires. Nous restons donc, Ă  priori, dans la situation oĂč chaque poste Ă  la vacance est requestionnĂ© (allongement des dĂ©lais). Nous avons pu constater que cela concernait Ă©galement des poste de travailleurs sociaux de terrain.
  • Sur le sujet des crĂ©ations de poste, nous rappelons que la collectivitĂ© a annoncĂ© clairement que les postes « stratĂ©giques » (DGS, DGS, DGA-Adjoint, cabinet etc) ne feraient pas l’objet de consultation des Os et que certains ne feraient mĂȘme pas l’objet de publicationon lĂ©gale.

A SUIVRE !!!

2. CONVENTION SDIS/CD

Cette convention concerne les concernant les agent du Garage départemental.

  • La collectivitĂ© ayant Ă©voquĂ© l’aspect financier de la convention, FO a interrogĂ© sur les conditions de lamise Ă  disposition du personnel dĂ©partemental. Mme la DRH, Ă  tout d’abord bottĂ© en touche en expliquant que les conditions de mise Ă  disposition d’agents dĂ©partementaux ne concernaient pas les OS. Les organisations syndicales ne seraient donc pas concernĂ©es pas les conditions de travaille de certains dĂ©partementaux ?
  • Sur l’insistance de Fo la DGS s’est engagĂ© Ă  ce que aucun agent ne soit perdant lors de la mise en place des nouvelles modalitĂ©s.

A SUIVRE !!!


3. LE CIA (PRIME ANNUELLE AU MÉRITE)

  • Le CIA est « pĂ©rennisé » dans les mĂȘmes conditions que pour l’annĂ©e 2022. Nous rappelons que la nouvelle mouture du CIA n’avait pas obtenu l’aval des OS, que nous avions Ă©tĂ© « concertĂ©s » sans que aucun de nos arguments ne donnent lieu Ă  rĂ©ponse de la collectivitĂ©.
  • Il devait s’agir d’une version « juste pour 2022, le temps que l’on y travaille de
    maniĂšre plus pousser

A SUIVRE !!!

4. POUR LA DGASI

  • Aucun moyen humain ou matĂ©riel supplĂ©mentaires, car « le SĂ©gur coĂ»te trop cher ».
  • A la question du coĂ»t du SĂ©gur, la collectivitĂ© s’est dite dans l’incapacitĂ© d’en Ă©valuer le coĂ»t Ă  une semaine du vote du BP.  MĂȘme une simple fourchette, ou un autre de grandeur n’Ă©tait pas « communicable en l’Ă©tat. La seule chose que nous saurons donc c’est que ça coĂ»te trop cher. FO ayant insister FORTEMENT, nous avons pu savoir que lors de la paie de dĂ©cembre entre 400 et 500 agents se sont vu verser la prime. Heureusement qu’il ne s’agit pas d’argent public vu la lĂ©gĂšretĂ© avec laquelle la question semble traitĂ©e
  • A noter que suite Ă  un nouveau dĂ©cret la prime SĂ©gur sera Ă©ligible aux cotisations retraites (ce qui est une bonne nouvelle), mais par consĂ©quent les agents ayant dĂ©jĂ  perçu cette prime devront « rembourser » leur part de coƟsaƟon.
  • Un recensement, est fait dans les Ă©quipes pour repĂ©rer les agents n’ayant pas perçu le SĂ©gur alors qu’ils auraient dĂ».
  • La DGS s’engage sur un groupe de travail concernant « ceux que vous appelez les oubliĂ©s du SĂ©gur ». A SUIVRE !!!


APPARTÉ de FO : Dans le contexte actuel, des familles dans des situations de plus en plus prĂ©carisĂ©es et des publics que l’on n’a pas l’habitude de recevoir en MDSI sollicitent les services sociaux. Cela entraĂźne une augmentationon des « volumes », un alourdissement de la charge de travail et un allongement des dĂ©lais de rĂ©ponse pour les usagers.

A SUIVRE !!!

5. LE CAS PARTICULIER DE L’ASE

  • Des moyens supplĂ©mentaires sont octroyĂ©s Ă  l’ASE , en termes de sĂ©curisation juridique de la collectivitĂ© et de son
    PrĂ©sident (notion trĂšs importante indiquĂ©e en premier et rĂ©pĂ©tĂ©e Ă  plusieurs reprises avant d’aborder le concret du
    travail de l’ASE/PMI.
  • la rapiditĂ© de prises en charge des mesures dĂ©cidĂ©es par la justice est Ă  maintenir, mĂȘme si encore une fois aucun moyen supplĂ©mentaire ne sera accordĂ©. Mme la DGS reconnaĂźt cependant que certains « portefeuilles de suivi sont un peu
    chargés ».
  • Les mĂȘmes Ă©quipes devront dĂ©velopper et renforcer les actions de prĂ©vention
  • Les actions mises en place par la collectivitĂ© pour amĂ©liorer la qualitĂ© de vie des enfants placĂ©s seront maintenus « pour les rendre heureux ». Nous sont citĂ©s « la visite Ă  l’Abbaye de St Riquier » et la visite des bĂątiments dĂ©partementaux lors du printemps du dĂ©partement.

Le bonheur est donc si simple au final !!!!

A SUIVRE !!!

UN TEMPS D’ÉCHANGE PUREMENT VERTICAL QUI LAISSE UN GOÛT BIEN AMER

Votre Ă©quipe syndicale

FO-CD80